Accueil » Santé » Effets des UV

Les dommages sur les yeux

Imprimer cette page - Dernière mise à jour le 31/05/2010

oeilLa cataracte

On compare souvent l'œil à un appareil photo. Le cristallin correspond en quelque sorte à la lentille, cette pièce transparente qui focalise la lumière vers la pellicule pour l'appareil photo, vers la rétine pour l'œil. La cataracte, c'est l'opacification du cristallin qui sans intervention chirurgicale (consistant en un «simple remplacement» du cristallin), mène inéluctablement à une cécité totale.

S'il existe plusieurs types de cataractes aux origines diverses, de nombreuses études mettent en évidence le rôle du soleil, plus particulièrement des UV qui accélèrent le phénomène. L'OMS estime que près de 20 % des cataractes, première cause de cécité mondiale, sont liés aux expositions solaires. Dans les pays développés, la cataracte ne constitue pas une cause de cécité mais un coût financier gigantesque. Rien qu'aux Etats-Unis, les interventions ont coûté en 1995 3,5 milliards de dollars ! On comprends ainsi aisément les inquiétudes de l'ensemble des acteurs de santé nationaux et internationaux devant l'amincissement de la couche d'ozone à l'origine d'une augmentation potentielle des UV reçus au sol et dont les effets en terme d'accélération du processus de la cataracte sont quantifiés.

Comme pour la peau, les effets des UV sont cumulatifs. Dès le plus jeune âge il est donc conseillé de protéger ses yeux par le port de lunettes de soleil enveloppantes, munis de verre à la filtration UV garantie ainsi que le port de chapeau ou de casquette.

L'ophtalmie

Egalement appelée photokératoconjonctivite, l'ophtalmie dite des neige, parce que très fréquente en montagne, est un coup de soleil de l'œil. La cornée est une très fine peau, constituée de cellules cutanées qui protègent nos yeux de l'environnement extérieur. Lorsque la cornée est exposée sans la protection adéquate à un rayonnement ultraviolet très intense, comme c'est le cas en haute altitude ou a proximité d'une soudure à l'arc, le risque de brûlure est très élevé.

Si l'ophtalmie n'est pas un grave problème de santé, elle est néanmoins extrêmement stressante et douloureuse pour les individus qui en sont atteints. En effet, quelques heures après la «surexposition», vient la sensation d'avoir du sable dans les yeux, puis des larmoiements et des troubles de la vision qui conduisent parfois à une cécité heureusement temporaire. Mais cette invalidité peut s'avérer dramatique dans des conditions extrêmes comme c'est souvent le cas en montagne.

Bien qu'il soit alors conseillé de rester dans l'obscurité, les symptômes disparaîtront sans traitement particulier au bout de 2 à 3 jours.

DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA est une maladie de la rétine qui entraîne une perte de la vision centrale, un « trou noir » au milieu du champ de vision. Première cause de cécité dans les pays industrialisés, la DMLA n'a pas de traitement curatif à ce jour. Les facteurs de risques cités par la communautés scientifiques sont le tabagisme, le manque d'antioxydants (pas assez de fruits et légumes dans l'alimentation) et les surexpositions au Soleil.

Qui nous sommes | Espace presse | Nous contacter | Emplois et Stages | Crédits et Mentions légales | Page Facebook
www.soleil.info est édité par la Sécurité Solaire - © Sécurité Solaire 2013 - Réalisation : nodeo