Accueil > Soleil - UV > Soleil terre uv

Diminution et trous dans la couche d'ozone

01 Jan 2016 Impact du changement climatique sur les UV

Si il y a quelques années, le doute planait encore sur la diminution de la couche d'ozone. Il n'en est plus de même aujourd'hui, en tout cas au niveau international. En France, sur le " modèle Tchernobyle " (ce nuage radioactif qui a traversé toute l'Europe sauf l'hexagone), la réduction de la couche d'ozone ne semble toujours pas considérée par les autorités comme un risque majeur pour la santé.

L'on a d'abord douté de l'existence même d'un " trou " dans la couche.

schéma de la couche d'ozone

Mais les satellites ont démontré avec une grande précision son existence et son évolution spatio-temporelle. On a douté ensuite de l'origine de ce trou.

Certains ont avancé qu'il pourrait s'agir de variations ordinaires dues à des cycles de long terme, d'autres que des éruptions volcaniques étaient à l'origine du phénomène.

En fait, la diminution de la couche d'ozone est essentiellement due aux activités humaines, particulièrement aux rejets dans l'atmosphère de CFC (chloro-fluoro-carbone) et d'autres substances qui abîment la couche d'ozone (SAO).

Cette hypothèse s'est tellement imposée sur le plan scientifique et politique que les pays industrialisés ont décidé de cesser la production de CFC (protocole de Montréal - 1987).

Mais malgré une très forte baisse des rejets de CFC, la durée de vie des rejets du passé et le réchauffement de la basse atmosphère (voir paragraphe suivant), détériorent encore la couche d'ozone.

Le phénomène a vraisemblablement démarré au milieu des années 70. Saisonnier, il a été dans un premier temps limité à l'Antarctique, pour être ensuite observé à une moindre échelle sur le pôle Nord.

Aujourd'hui, la Nouvelle Zélande et le Sud de l'Australie, mais également le Canada, la Scandinavie connaissent régulièrement de fortes baisses d'ozone au printemps.

L'Organisation Mondiale de la Météorologie estime à environ 6 % la chute de l'ozone stratosphérique en Europe, et ne prévoit pas de retour à la normale avant 2050.

Voir aussi

Retour