Accueil > La Sécurité solaire > /la-securite-solaire

Vivre avec le soleil - 3ème édition

15 Mar 2016 Communiqués de presse

Plusieurs milliers de guides de l’enseignant offerts aux professeurs de CE2, CM1, CM2

Inscriptions à partir du 15 mars sur www.vivreaveclesoleil.info 

Devant le problème de santé publique que posent les fortes progressions du nombre de nouveaux cas de mélanomes et d’interventions de la cataracte (1), les instances scientifiques nationales et internationales (2) recommandent unanimement de mener des campagnes qui ciblent en priorité les enfants.Dans ce cadre, l’association Sécurité Solaire, en collaboration avec La main à la pâte, a initié dès 2005 un programme d’éducation solaire à l’école qui s’inscrit pleinement dans le cadre des directives de l’Education nationale en matière d’éducation aux sciences et à la santé.

Les élèves, avec leur enseignant, mènent d’avril à juin une véritable investigation scientifique d’une dizaine de séances, au cours desquelles ils étudient notamment les origines des couleurs de peau, l’atmosphère, les UV et les différents moyens de protection... Les sciences se mettent ici pleinement au service de l'éducation à la santé mais aussi de l’éducation à la citoyenneté, en particulier lorsque les élèves deviennent acteurs de prévention, au mois de juin. 

Le succès est au rendez vous !

En 2006, près de 2000 enseignants et plus de 300 professionnels de l’éducation (inspecteurs, conseillers pédagogiques, infirmières scolaires, etc.) ont participé au programme. L’enquête réalisée à l’automne suivant (3) montre des résultats extraordinairement encourageants avec notamment 99 % des enseignants qui jugent le guide qui leur a été remis « bien fait » et la progression pédagogique « intéressante ».

Fort de ce succès, La Sécurité Solaire lance le 15 mars 2007 la troisième édition du programme « Vivre avec le Soleil, à l’école » et offre à nouveau plusieurs milliers d’exemplaires du guide de l’enseignant, grâce au soutien financier de nombreux institutionnels nationaux et régionaux ainsi qu’à l’aide d’acteurs de l'éducation (4).

Pour en bénéficier, il suffit aux enseignants de s’inscrire sur le site www.vivreaveclesoleil.infoAu cours des prochaines semaines, La Sécurité Solaire annoncera des initiatives à destination des parents mais aussi des animateurs de centres de loisirs, avec ou sans hébergement, qui pourront ainsi prolonger le travail effectué à l’école. « L’objectif est de mobiliser l’ensemble de la communauté éducative autour d’un objectif simple : proposer aux nouvelles générations une véritable éducation solaire » précise Pierre Cesarini, directeur de La Sécurité Solaire.

Le dossier complet

Des images (haute définition, libres de droit)

Contacts :

  • Association Sécurité Solaire - Pierre CESARINI (01 42 58 00 60 - rp@soleil.info)
  • La main à la pâte - David WILGENBUS (01.58.07.65.96 - david.wilgenbus@inrp.fr)
(1) L’incidence du mélanome (nombre de nouveaux cas annuel) double tous les 12 ans environ. 1500 morts et plus de 8000 nouveaux cas sont recensés chaque année. Le mélanome est la 1ère cause de mortalité par cancer chez les jeunes adultes. 500 000 interventions de la cataracte sont pratiquées chaque année en France (1er acte chirurgical)... (2) Organisation Mondiale de la Santé (programme Intersun), Académie de médecine (rapport « santé et soleil » - mai 2004), Plan cancer (mesure n°18), AFSSE, INVS, AFFSSAPS (rapport « Ultraviolets 2005) (3) Enquête réalisée du 5 septembre au 15 janvier, auprès de 368 enseignants de cycle 3, soit 18 % des 1982 enseignants inscrits au programme en 2006. L'enquête intégrale. (4) L'Institut National du Cancer (INCa), la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF), l'Association Nationale pour l'Amélioration de la Vue (ASNAV), des Directions Régionales et Départementales de l'Action Sanitaire et Sociale (DRASS & DDASS), des Caisses Régionales (CRAM) et Unions Régionales des Caisses d'Assurance Maladie (URCAM) dans les régions Centre, Haute-Normandie, Ile-de-France, Midi-Pyrénées, Poitou Charente, Picardie et Rhône-Alpes. Se sont également mobilisés sur ce programme de nombreux acteurs de l'éducation, dont notamment : La main à la pâte, les Rectorats des Académies d'Amiens, de Lyon, de Paris, de Rouen, de Toulouse, de La Réunion, les Inspections Académiques de Haute-Garonne, des Hauts-de-Seine (groupe sciences), de Seine-Maritime (mission sciences) et de Seine-Saint-Denis…

 

Voir aussi

Retour