Accueil > /petite-enfance > /petite-enfance

Les risques liés à la chaleur

05 Jul 2021 PETITE ENFANCE

La régulation thermique du nouveau-né est beaucoup moins efficace que celle de l'adulte. Hypothermie comme hyperthermie se produisent plus facilement.

Plus l'enfant est petit ou prématuré, plus le risque d’insolation et de déshydratation est grand.

En cas de complication

Votre enfant a de la fièvre...

Il est peut être trop couvert ou immobile dans un lieu chaud, relativement clos et sans air (par exemple lors d’un voyage en voiture ou à la plage). Votre enfant peut être aussi bien pâle que rouge.

Cette fièvre peut aussi traduire une infection. Les précautions doivent être renforcées. Installez-le à l'ombre, dans un endroit aéré et vêtu de façon légère. Il faut le faire boire abondamment et surveiller l’apparition de signes de gravité comme les vomissements, l’absence de mouvements et la perte de poids.

Votre enfant a la diarrhée...

La perte d'eau (et de sels minéraux) due à la conjonction de la transpiration et de la diarrhée nécessite une réhydratation intense.

Plus l'enfant est jeune, plus la déshydratation est rapide et peut engendrer un grave déséquilibre, mettant sa vie en danger, si ce déséquilibre n'est pas rectifié rapidement. Il faut le réhydrater sans restriction, avec tout ce qui se présente sous forme de liquide buvable.

Votre enfant vomit...

Il faut immédiatement le conduire auprès d'un médecin (ou dans un hôpital) : la réhydratation est quasi impossible. Une perfusion peut parfois être nécessaire, si l'enfant a perdu plus de 10% de son poids.

Quelques gestes en cas de chaleur

Ne laissez jamais les bébés et jeunes enfants en plein soleil ! ni dans une voiture ni dans une pièce mal ventilée !

Comment habiller son enfant ?

Pour les vêtements en contact direct avec la peau, utilisez du coton, de couleur claire. Préférez les tee-shirts, absorbant la transpiration et laissant circuler l'air, aux vêtements trop serrés (bodies…). Torse nu la transpiration entraînerait un risque de rhume.

Au niveau de l'épaisseur, il faut couvrir votre bébé comme vous. Si vous préférez les manches courtes et les bermudas, habillez votre enfant de la même manière. Votre bébé est moins actif que vous, prévoyez un gilet en cas de rafraîchissement.

Pensez à isoler son matelas en plastique avec une serviette. Cela évitera qu'il ne transpire trop au contact du plastique. Dans la voiture, équipez les vitres de pare-soleil et installez une housse en coton éponge sur le siège-auto.

Promenez votre bébé dans son landau ouvert ou dans sa poussette munie d'une ombrelle ou protégée du soleil. Ainsi, il profitera de l’air frais sans les risques liés à la chaleur. Evitez surtout de sortir votre enfant pendant les heures les plus chaudes.

Comment faire boire son enfant ?

Faites-le boire régulièrement par petites quantités, toutes les 1/2 heures environ (voire tous les 1/4 d'heures lors de très fortes chaleurs). Les liquides froids passent plus vite que les liquides chauds. Il faut garder en permanence du liquide dans l’estomac par une prise fréquente d’eau.

Comment rafraîchir son enfant ?

Vous pouvez lui donner des bains pour le rafraîchir (s’il s’agit d’un nouveau-né, le bain ne doit pas être à moins de 2° C que la température cutanée) mais cela ne le réhydratera pas. Pour cela, il faut le faire boire.

Evitez les courants d’air, car avec sa peau transpirante votre enfant risquerait de prendre froid, pas de ventilateur orienté directement sur lui.


Page élaborée avec le concours du Professeur Jean-Louis San Marco (Laboratoire de santé publique de Marseille)

Plus d’informations sur le site de Santé Publique France

Le guide édité par l’OMS à destination des professionnels de la petite enfance

Voir aussi

Retour