Accueil

Les joueurs de foot, plus à risque de cancer de la peau, communiquent… à l’étranger

santé se protéger sport 16 Nov 2022 Actualités
joueur de foot

Même si peu d'études se sont spécifiquement intéressées à l'augmentation des risques de cancer de la peau chez les joueurs de foot (celle-ci menée en France vaut quand même la peine), de nombreuses montrent en revanche que la pratique de sports de plein air constitue un facteur de risque tout à fait réel et mal appréhendé par les sportifs de tout niveau.

Communiquer auprès des pratiquants, les sensibiliser à la nécessité de se protéger est clairement un enjeu de santé publique.

Dans les pays anglo saxons, cela passe par les sportifs eux-même. De nombreux "soccer ou football players", de plus ou moins haut niveau, communiquent dans les médias et sur les réseaux sociaux à propos du cancer de la peau contre lequel ils ont, ou ont eu, à lutter.

C'est le cas par exemple aux USA de Ron Rivera (58 ans), vainqueur du superbowl avec les Chicago bears et actuel entraineur des commanders (Washington); de Terry Bradshaw, quatterback des steelers de Pittsburgh (4 superbowls à son actif dans les années 70) et star des analystes TV depuis plus de 20 ans.

Plus près de nous, en Grande Bretagne, citons Paul Merson, célèbre gunner (Arsenal); les écossais Jordan Moore (Dundee United) et Cammy Graham tout jeune joueur des Berwick rangers, rescapé il y a peu d'un mélanome diagnostiqué et traité précocement à l'age de 20 ans.

Ou encore, Craig Bennett, du club amateur de Caerbryn AFC et fan de Manchester United qui lui, est malheureusement décédé en 2019 à l'age 37 ans, d'un mélanome malin.

C'est dans ce contexte que la star mondiale des gardiens de but, actuel portier de la mandshaft (équipe nationale d'Allemagne pour les non spécialistes), Emmanuel Neuer a annoncé il y a quelques semaines s'être fait opérer à 3 reprises d'un cancer cutané sur le visage.

Quand verrons nous des joueurs français prendre leur part, partager leur expérience, leurs souffrances... peut être également pour en éviter d'autres ?

Pour notre part, à La Sécurité Solaire, nous sommes à leur écoute et à leurs côtés aussi... puisque prévenir le cancer de la peau est beaucoup plus simple que d'en guérir.

Voir aussi