Accueil > Santé au travail

Le programme Soleil et Santé au travail

19 Apr 2022 Santé au travail

En 2020, lors de sa redésignation en tant que centre collaborateur de l’OMS, La Sécurité Solaire a reçu mission de travailler sur la question des expositions solaires en milieu professionnel.

Cette question est devenue, depuis quelques années un des principaux sujets étudiés par les experts de nombreux pays.

Sont naturellement concernés celles et ceux qui travaillent dehors… et ils sont nombreux : les travailleurs du BTP, les agriculteurs, les pêcheurs, les facteurs, les jardiniers, certains policiers, militaires, cheminots, les pros et professeurs de sports de plein air, les guides de montagne, les surveillants de sites de baignade, les animateurs de centres aérés et de colonies de vacances…

Leurs expositions sont souvent aigües mais surtout prolongées et cumulatives au fil des années. L’EU-OSH (Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail) estime que le rayonnement solaire est le 1er agent cancérogène au travail. Pourtant, en France comme dans de nombreux autres pays, les risques sont clairement sous-estimés. Ni le cancer de la peau ni la cataracte ne sont reconnus en tant que maladie professionnelle. Les actions de prévention et de promotion de la santé sur le sujet sont peu nombreuses… (1),(2).

Dans ce cadre, La Sécurité Solaire vient de lancer le projet Soleil et Santé au travail avec le soutien des Entreprises contre le cancer et du comité des Hauts de Seine de la Ligue contre le cancer.

logo

  • Un premier volet, une étude épidémiologique, est dédiée à l’évaluation des risques, notamment au calcul des parts attribuables aux expositions professionnelles des risques de cancer cutané et de cataracte. Ce travail, qui s’étalera sur les 3 prochaines années, sera conduit par l’équipe du laboratoire Lifelong Exposures Health and Aging – LEHA (INSERM – U219) sous la direction du professeur Cécile Delcourt.
  • Outre ce travail de recherche, le projet prévoit également de concevoir, mener et évaluer différentes actions de prévention sur le terrain avec les « préventeurs » de la santé au travail et au bénéfice des employés les plus exposés.

Plus globalement, ce projet a pour objectif d’éclairer et mobiliser les parties prenantes (salariés, employeurs, médecine du travail, mutuelles, sécurité sociale, instances de santé…) tout en favorisant la médiation entre elles lorsque des conflits surviennent.



Bibliographie :

(1). Modenese A, Korpinen L, Gobba F. Solar Radiation Exposure and Outdoor Work: An Underestimated Occupational Risk. Int J Environ Res Public Health. 2018 Sep 20;15(10).

(2). European Agency for Safety and Health at Work. New and emerging risks in occupational safety and health. 2009.

Voir aussi

Retour