Accueil > /petite-enfance > /petite-enfance

Les risques liés aux UV

05 Jul 2021 PETITE ENFANCE

La peau et les yeux des enfants, en particulier des nourrissons et jeunes enfants, sont beaucoup plus fragiles qu’à l’âge adulte.

Les rayons UV, qui ne sont pas obligatoirement synonymes de chaleur, peuvent provoquer sur eux des dommages graves.

Une peau hyper sensible

La peau des bébés et jeunes enfants est plus sensible pour plusieurs raisons :

En cours de formation, le derme et l’épiderme sont 3 à 5 fois plus fins qu’à l’âge adulte. Face au soleil et ses rayons, la barrière ne pourra pas être totalement efficace. De plus, cette finesse cutanée fait courir un risque de passage des filtres de petites tailles que peuvent contenir certaines crèmes solaires.

Par ailleurs, les mélanocytes, ces cellules chargées de fabriquer la mélanine qui peut absorber une partie des UV, sont en moins grand nombre et pas tout à fait opérationnels chez l’enfant.

On estime que les enfants ont besoin d’environ 3 ans pour mettre en place leurs mécanismes de défense et qu’avant la puberté, leur peau reste plus fragile que celle des adultes.

Une cornée plus fine et un cristallin peu protecteur

La cornée des jeunes enfants est plus fine et le cristallin plus transparent aux UV qu’à l’âge adulte. Il y a donc un risque de brûlure et d’atteinte rétinienne si l’on expose trop bébé face au Soleil. Mais celui-ci se plaindra très vite si la lumière est trop forte.

Voir aussi

Retour